Différence entre les États du Sud et du Nord avant la guerre civile

États du Sud et du Nord avant la guerre civile

Avant la guerre civile, il y avait plusieurs différences significatives entre les États du Nord et du Sud en termes de démographie, d'opportunités professionnelles, de potentiel de revenu, de classes économiques, de choix de production, de développement et de philosophies sociopolitiques.



La population des États du Nord était plus du double de celle des États du Sud. Malgré le fait que de nombreuses personnes, dans les États du Nord et du Sud, ont travaillé sur des fermes avant la guerre civile, le nord est devenu à la fois plus industrialisé et plus urbanisé, tandis que l'agriculture de plantation est restée la priorité dans le sud. le transformation industrielle qui a eu lieu dans le Nord a entraîné un développement très différent des économies des deux territoires. Le transport s'est amélioré grâce au développement des chemins de fer et la fabrication a explosé dans le Nord, ce qui le rend attrayant pour les chercheurs d'opportunités à la recherche de meilleurs salaires dans les États du Nord et de l'Ouest. Les villes des zones offrant des emplois manufacturiers ont connu une forte croissance démographique qui a déclenché un vaste développement résidentiel et urbain, et a fourni un environnement économique propice à la constitution d'une classe moyenne composée de travailleurs qualifiés et de cols blancs.

États du sud des États-Unis

États du sud des États-Unis

Les États du Sud ont continué d'investir dans les plantations et comptaient sur la main-d'œuvre esclave pour satisfaire leurs besoins de production. L'esclavage a également eu lieu dans le Nord, mais était interdit dans les États non frontaliers de l'Union, tandis que l'esclavage se poursuivait dans les États de l'Union limitrophes des États esclavagistes du Sud. Les États du Nord estimaient que l'esclavage devait être interdit, cependant, beaucoup ne souhaitaient pas rivaliser avec d'anciens esclaves pour des opportunités d'emploi et ce sentiment a été utilisé politiquement dans les campagnes anti-noires dans la région. Les États de l'Union du Nord souhaitaient mettre fin à l'expansion de l'esclavage en Occident, tandis que les États du Sud, toujours dépendants du travail des esclaves pour conduire leurs économies, accordaient une grande importance aux droits des États afin de faire reconnaître la propriété des esclaves en Occident, en dehors de leurs États d'origine. . En revanche, l’objectif des États du Nord était de préserver l’union.



Les États du Nord disposaient non seulement de moyens de transport et d’expédition supérieurs, mais possédaient également les usines de fabrication qui produisaient la grande majorité des outils et des machines du pays. Le sud, en revanche, était le producteur d'une grande partie des produits alimentaires des pays, et par rapport au travail des cols blancs du nord, le sud se révélait la grande majorité des officiers militaires, avec un seul des huit écoles militaires résidant en dehors du Sud. Malgré les différences professionnelles dans les régions, la division du travail a fonctionné dans une certaine mesure, par exemple: le coton cultivé et récolté dans les plantations du sud était transporté vers les usines de la Nouvelle-Angleterre en grandes quantités pour être transformé (filage, bobinage et tissage) en divers produits textiles.

Pendant le mouvement revivaliste, différentes confessions religieuses se sont installées dans différentes régions. Dans le Sud et l'Ouest, où les possibilités de revenus étaient moins nombreuses, les sectes évangéliques étaient plus populaires. Dans le Nord, ceux qui étaient mieux économiquement étaient plus attirés par les dénominations épiscopaliennes, presbytériennes et unitariennes.

Un facteur majeur qui a encore avantagé les États du Nord était l'importance accordée à l'éducation par rapport aux États du Sud. Seulement 9% des lycées publics du pays résidaient dans le sud, ce qui indique clairement que la formation continue avait une plus grande priorité dans le nord. Une plus grande alphabétisation dans le Nord a donné aux résidents autochtones une meilleure chance d'obtenir des emplois de cols blancs mieux rémunérés lorsqu'ils étaient en concurrence avec le nombre important de travailleurs du Sud qui ont émigré vers le Nord pour de meilleures opportunités d'emploi.



  • Les États du Nord ont connu une urbanisation et une industrialisation plus importantes, tandis que les États du Sud sont restés en grande partie ruraux (avec seulement quelques zones urbaines bien peuplées) et se sont concentrés sur l'agriculture de plantation.
  • La population des États du Nord était plus du double de celle des États du Sud.
  • Les cols blancs et les travailleurs qualifiés dans les États du Nord ont créé une nouvelle classe moyenne basée dans les villes, alors que la grande majorité des officiers militaires se trouvaient dans les États du Sud et que l'écart économique et social entre la propriété était peu fermé. les ouvriers d'élite et d'esclaves / agricoles.
  • Les États du Nord investissent davantage dans les machines et les États du Sud davantage dans le travail des esclaves, malgré l'augmentation du prix des esclaves.
  • L'État du Nord accorde plus de valeur à l'éducation que les États du Sud, ce qui se traduit par un plus grand nombre d'écoles publiques dans le Nord.
  • Les États du Nord étaient déterminés à préserver l'union, tandis que les États du Sud se concentraient sur la préservation des droits des États. Crédit d'image: http://commons.wikimedia.org/wiki/File:US_Southern_states.png